LA PÂQUE INSTITUÉE PAR YHVH (L’ETERNEL) A LIEU LE 14 NISSAN (AU COUCHER DU SOLEIL LE VENDREDI SOIR, 15 AVRIL)

Publié le par restauration.judeoapostolique.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

LA PÂQUE INSTITUÉE PAR YHVH (L’ETERNEL) A LIEU LE 14 NISSAN, 

Elle est « Quartodecimane » (de 14). Cette année (2022), elle tombe vendredi 15 avril au coucher du soleil ). C’est la Pâque instituée par Dieu que les premiers Chrétiens célébraient ; Jésus Lui-même observait la Pâque de L’ETERNEL. Il lui a donné son sens plus clair et plus profond sous la Nouvelle Alliance en instituant la Sainte Cène annuel avec le pain et le vin. Jésus a demandé à ceux qui Le suivent de continuer d’observer ceci en mémoire de Lui. En mémoire de Lui et de Sa mort - Lui le Véritable Sacrifice Pascal offert pour les péchés du monde. Mais très rapidement, les « pagano chrétiens » ou pseudo chrétiens (faux chrétiens) ont fait pression sur les disciples fidèles de Jésus pour remplacer la Pâque de l’Eternel par des coutumes païennes de Pâques – Easter. Il y a eu beaucoup de controverses, de tensions et de conflits à ces sujets durant les trois siècles suivant le 1er siècle.

SUIVRE LE CALENDRIER BIBLIQUE POUR CELEBRER LA VERITABLE PAQUE – LA PAQUE D’YHVH (L’ETERNEL) ? Ou suivre le calendrier grégorien pour Pâques paganisée ?

La Pâque biblique est appelée Pessah en hébreu et Passover en anglais. Pâques (le plus souvent avec « s ») est la fête annuelle pour beaucoup de communautés religieuses en l’honneur de la Résurrection de Jésus-Christ. Pâques pour beaucoup, commémore donc la Résurrection de Jésus-Christ. Les anglophones appellent Pâques Easter.

Easter correspondait au festival de l’équinoxe du printemps (20 ou 21 Mars) et n’a rien à voir avec la Mort et la Résurrection de Jésus

L’Equinoxe est l’époque de l’année où il y a égalité de la durée des jours et des nuits. Avec la venue du Christianisme, la célébration de l’équinoxe du printemps a été remplacée par l’anniversaire de la Résurrection de Christ qui en Grec et dans les langues romanes est Páscha (et dérivés). Beaucoup de « Chrétiens » d’origine païenne (les gentilles) ont pris l’habitude sous l’impulsion du catholicisme romains de la célébrer le dimanche – qui est soi-disant « le jour du Seigneur » après le 14 du mois biblique de Nissan.

La date de la fête de Pâques de la chrétienté paganisée a été fixée par le Concile œcuménique de Nicée (325)

Selon le Concile de Nicée, Pâques devait se célébrer le premier dimanche après la pleine lune tombant le jour de l’équinoxe de printemps (21 mars) ou aussitôt après cette date (suivant l’équinoxe de printemps). Pâques tombe au plus tôt le 22 mars. Si la pleine lune tombe le 20 mars, la pleine lune suivante sera le 18 avril (29 jours après). Si le 18 avril est un dimanche, Pâque sera un 25 avril. Donc, Pâques tombe entre le 22 Mars et le 25 Avril. En fait, souvent le dimanche après la Pâque juive (14 Nissan qui varie d’une année à l’autre). De la date de Pâque dépendent toutes les autres fêtes mobiles du calendrier liturgique catholique romain. Les orthodoxes fixent une autre date pour Pâques.

Les premiers Chrétiens (Messianiques) célébraient la Pâque d’YHWH (L’ETERNEL) en même temps que les Juifs, la nuit de la première pleine lune du premier mois du printemps (14-15 Nissan)

Au milieu du 2ème siècle, la plupart des « églises » avaient transféré cette célébration au dimanche après la fête biblique juive. Certaines « églises » d’Asie mineure sont restées attachées à la vieille coutume. On les a alors accusées de judaïser. Le premier concile œcuménique de Nicée a décrété que toutes les « églises » devaient observer la fête un dimanche. Après des controverses violentes sur sa date (dépendant du calendrier lunaire), la date de Pâques – Easter a donc été déterminée par le concile de Nicée (325) : 1er dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe du printemps. Pâques est alors devenu le centre des fêtes de la chrétienté et du calendrier liturgique. Décision purement humaine qui ignorait totalement commandement d’YHVH (L’ ETERNEL).

Nous ne trouvons pas de célébration de la Résurrection de Jésus « isolée » de son contexte et de ses racines hébraïques (PESSAH…) dans le les Ecrits Apostoliques (« Nouveau Testament »)

Les Chrétiens Juifs Messianiques l’ont célébrée le 14 Nissan quel que fût le jour de la semaine. Pâques paganisée (Pâques – Easter) était totalement inconnue de l’Eglise primitive. Les premiers Chrétiens (Messianiques) n’avaient rien à voir avec Pâques – Easter. « Easter » n’est pas d’origine chrétienne. « Easter » est une forme d’Astarté, un des titres de la déesse chaldéenne, la reine du ciel. La fête de Pâque (Passover, Pascha) des Chrétiens (Messianiques) dans la période postapostolique était une continuation de la fête biblique juive. La fête païenne de « Easter-Pâques» n’avait donc rien à voir avec la Pascha et a été introduit dans la religion catholique occidentale apostate pour essayer d’adopter les fêtes païennes et de les adapter à la chrétienté.

Par préjugés et antisémitismes, les chefs religieux de la chrétienté se sont éloignés des racines hébraïques de l’Eglise

• Alors que les Chrétiens (Messianiques) et les Juifs avaient les mêmes fêtes bibliques au début.

• Bien sûr, les Chrétiens (Messianiques) donnaient de nouveaux sens à ces fêtes. Ces nouveaux sens ont été introduits par Jésus et les apôtres.

« Ainsi la date et le moment les plus appropriés pour célébrer la Pâque est dans la soirée du 13 au 14 Nisan selon le calendrier biblique (juif) et non selon le comput romain 

...Jésus mourait sur la croix à l'heure où l'agneau pascal était sacrifié au Temple, le 14 nisan. Il faut donc commémorer chaque année la Pâque du Christ le 14 nisan, indépendamment du jour de la semaine. « La date de la Pâque a été un sujet conflictuel dès la fin du 1er siècle entre les fidèles Judéo-chrétiens qui comme les premiers chrétiens restent fidèles au 14 nisan (et appelés “quartodécimans”) et « l'église » de Rome » (Sources : La lune de printemps et l’IMCC).

(Copyright: Michel SILVA ANDRADE)